La crise comme révélateur de personnalité : pourquoi est-il indispensable de recruter un Chief « Day One » Officer ?

Le « Day One » et le « Day two »  constituent les jours d’après crise où les dirigeants remobilisent l’ensemble de leurs activités tout en affrontant parfois de nouveaux challenges transversaux face aux défis de la crise sanitaire. De nombreuses entreprises se retrouvent concernées : de la chaîne logistique à la fonction achat, en passant par le volet juridique, un Chief « Day One Officer » doit-il aujourd’hui piloter des nombreux projets de transformation au sein des entreprises ?

Dresser un portrait-robot du Chief « Day One » Officer s’avère primordial dans ces conditions. L’exigence des missions suppose naturellement un large panel de compétences ainsi qu’une vision de direction générale. Le Chief « Day One » Officer, de par sa polyvalence des missions, devra orchestrer et mettre en mouvement ainsi qu’endosser un véritable rôle de manager de transition avec l’ensemble des équipes concernées vers un objectif commun : la reprise de l’activité.

  • Comment le Chief « Day One » Officer doit-il gérer les priorités de l’entreprise ? Qu’en est-il de l’évaluation des risques ? 
  • Comment doit-il assurer la transformation stratégique avec l’ensemble des fonctions ?
  • Comment la chaîne logistique de l’entreprise peut-elle être impactée ? 
  • Le Chief « Day One » doit-il être recruté en interne afin de pouvoir gérer au mieux ces transformations complexes ?
  • Quels sont les profils les plus adéquats et les qualités attendues d’un Chief « Day One » Officer ?
Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.